Prendre rendez-vous sur DoctolibAmbre CAZAUDEHORE Sebastien CAZAUDEHORE

Dans cette vidéo je vous propose d’expérimenter deux outils pour favoriser le dialogue avec votre corps.

Concernant le premier outil, je me suis inspirée d’un outil proposé chez Access Consciousness, il s’agit de répondre à la question suivante : Est-ce que c’est lourd ou léger ?

Nous pouvons nous poser cette question chaque fois que nous sommes confrontés à une situation de malaise, d’inconfort ou d’incertitude. Plus généralement, l’idée est de se mettre en contact avec les ressentis de notre corps pour sentir si les tonalités sont plutôt de l’ordre du « lourd ou léger ». Et ce, à n’importe quel moment pour se remettre en dialogue avec son corps. Par exemple, quand vous devez prendre une décision importante et que vous avez un doute, il est toujours intéressant d’aller sonder son corps car nous sommes là pour nous laisser guider par notre petite voix intérieure. Naturellement Il est beaucoup plus confortable de choisir les choses qui nous paraissent légères, en opposition à la lourdeur et à tout ce qui nous semble pesant. Ce qui est léger, doux, agréable, réconfortant… sont autant de qualificatifs qui vont avec la posture de l’écoute du cœur. Et comme disait Antoine de St-Exupéry : « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux ».

Cette pratique peut sembler formidable aux personnes à dominante kinesthésiques mais beaucoup moins aux personnes dont la dominante est visuelle. Dans ce cas, elles peuvent se poser la question de répondre à la question « si je me connecte au choix N°1, est-ce plutôt sombre ou lumineux ? » (et même chose avec le choix N°2). Ceci rejoint les préférences d’apprentissage cérébrales que l’on apprend en PNL (Programmation Neuro Linguisitique). Et pour les personnes plus auditives, elles pourront se demander si le fait de penser à la situation qui pose question génère du brouhaha ou une forme de silence et de paix intérieure.

Le 2nd est un outil m’a été enseigné par Brain Gym France. Il s’agit d’apprendre « l’oscillation du corps ». Cette technique facilite grandement la communication avec le corps puisqu’elle permet de l’interroger en transformant son corps à la manière d’un pendule.

L’oscillation du corps et la pleine présence dans nos ressentis viennent remplacer le test musculaire qu’un praticien en kinésiologie utilise le plus souvent pour traduire les messages du corps de la personne qui vient consulter. Ici, il s’agit de reprendre les pleins pouvoirs sur son corps en lui portant une attention toute particulière pour décrypter ses maux et mots en toute autonomie. Les enfants adorent ça !

Mieux que des mots, je vous invite dès à présent à cliquer sur la vidéo pour vous (re)mettre en lien avec votre corps !

Très belles pratiques,

A bientôt !

Ambre

Ambre Franrenet Cazaudehore est une praticienne psychocorporelle, née le 23 avril 1979. Elle a écrit plusieurs livres et donné des conférences et formations en développement personnel. Elle partage son temps entre ses consultations en région parisienne et à Montauban. Mère d’un petit garçon et belle-mère de deux adolescentes, elle anime régulièrement des stages pour favoriser l’autonomie et la pleine conscience.