Prendre rendez-vous sur DoctolibAmbre CAZAUDEHORE Sebastien CAZAUDEHORE

Cet article sera plutôt dirigé vers les Sémathérapeutes professionnels

Vous vous en doutez… C’est très variable !

Essayons déjà de quantifier ce qui est fixe d’un patient à l’autre : les phases de désimprégnation et de rééquilibrage Yin-Yang. Il est rare que chacune de ces phases dépasse 5 minutes, donc environ une dizaine de minutes en tout.

La première partie du traitement qui concerne l’échange que vous avez avec vos clients aura une durée qui sera fonction à la fois de la problématique de la personne et de votre préférence de travail. Certains thérapeutes vont très rapidement sur cette partie, ils déterminent la nature de la problématique et commencent le traitement ; d’autres apprécient de prendre du temps. Comme pour tout, la bonne solution est de privilégier le raisonnable, d’éviter les excès, donc ni trop long, ni trop court. Bien évidemment, les thérapeutes qui mêlent la Sémathérapie à d’autres outils devront déterminer ces temps de séance par eux-mêmes. Je dirais que d’une manière générale, cette partie d’échange dure entre 10 et 20 minutes selon la nature de la ou des problématiques, plus 5 minutes pour faire les différentes vérifications au pendule comme nous vous l’avons appris (plus vous pratiquez ces protocoles, plus vous serez rapide).

Lorsque vous vous sentez plus à l’aise, votre expérience de Sémathérapeute aidant, vous pouvez faire vos préparations de SEMATABS pendant ces intervalles pour ne pas perdre de temps et faire attendre vos patients entre deux phases de traitement. Pour une problématique simple (par exemple le traitement d’un mal physique localisé, ne demandant que 2 phases d’exposition à 2 ondes-couleurs distinctes), il faut compter environ 15 minutes additionnelles. Dans le cas de problématiques complexes 2 x 2, ou 3 x 2 phases de traitement, cela peut monter à 30-40 minutes.

Pour résumer, et d’une manière très générale, une séance de Sémathérapie dure de  30 à 60 minutes, au moins pour un premier rendez-vous. Si votre client est récurrent, vous pourrez compter un peu moins, certaines étapes pouvant être couvertes rapidement (désimprégnation, déterminer la problématique, vous aurez déjà préparé les SEMATABS nécessaires,…). Je recommande toujours de prévoir un peu large. Déjà parce que cela vous permet de souffler entre deux séances, mais surtout parce que cela vous évitera de faire une bourde dans la précipitation (SEMAPAD à l’envers, couleurs mal réglée, utilisation d’un sélecteur au lieu d’une aiguille,…). Faites toujours au mieux pour vous et vos patients, c’est le plus important.