Prendre rendez-vous sur DoctolibAmbre CAZAUDEHORE Sebastien CAZAUDEHORE

“Il était une fois…”  A quoi vous font penser ces mots ? Personnellement, ils me font penser à la naissance et le début d’une grande histoire aussi.

Alors parmi les différentes approches auxquelles je me suis formée, j’ai toujours eu un intérêt très particulier autour de l’impact de la naissance sur le bien-être.

Persuadée qu’on choisit sa famille, ce n’est pas hasard si ma mère a choisi la maternité des Lilas pour me mettre au monde avec la méthode de Frédérick Leboyer (gynécologue et obstétricien français qui a développé une méthode de l’accouchement en douceur).

En 1998, j’ai participé à un stage de « rebirth », à partir des recherches de Stanislav GROF sur les matrices de naissance. Ce stage m’a reconnecté avec un don expérimenté dans mon enfance, celui de « passeur d’âmes ».

Plus tard, je me suis dirigée vers le centre des arts holistiques où j’ai suivi une thérapie individuelle avant de participer aux masterclass en Psychobiologie Quantique©® pour identifier ma plus grande croyance limitante, changer de paradigme et choisir ma vie.

Dans la continuité de ce travail personnel, j’ai eu l’opportunité de me former auprès de sa créatrice, Pascale de Gail Athis, à cette méthodologie qui utilise les interconnexions entre le Psychisme, le Corps et la Matière/Energie, cette fois-ci, pour pouvoir accompagner les autres. Les protocoles utilisés en Psychobiologie Quantique©® sont une invitation à choisir sa vie, en « crackant » sa matrice biologique (programme encodé dans nos cellules qui nous maintient au niveau de la survie).

Ensuite, je me suis intéressée à la Bioanalogie (l’étude de l’empreinte de naissance proposé par Jean-Philippe Brebion). Cette approche, également au cœur des 27 mois qui constituent l’empreinte de naissance (également appelée la matrice biologique), permet de mettre jour ce qui est à l’origine de nos répétitions pour mieux nous en libérer, en conscience.

En tant que Praticienne Psychocorporelle certifiée en Hypnose Ericksonienne, c’est en croisant mes connaissances sur l’impact de la naissance sur le bien-être, mes découvertes en séances et mes expérimentations personnelles, que j’ai mis au point un protocole de reprogrammation de l’empreinte de naissance en état de conscience modifié. L’intérêt de travailler en état de conscience modifiée permet de faciliter l’accès à l’inconscient qui enregistre tout. Ceci permet de se libérer d’un système de répétitions lié à son empreinte de naissance afin de révéler son essence (« est sens » = ce qui fait sens pour vous).

L’objectif de ce travail :

A partir du moment où on se libère des chaines de son empreinte de naissance, on devient libre de sortir des schémas répétitifs limitants pour révéler pleinement son potentiel.

Gros plan sur L’empreinte de naissance :

Qu’est-ce que c’est ?

Vous trouverez ici les points clés des enseignements et illustrations de JP. Brebion.

La rencontre de deux personnes forme une empreinte unique, c’est-à-dire que nous sommes le résultat du vécu et des ressentis de nos parents.

L’empreinte de naissance est un cycle de 27 mois avec 3 phases de 9 mois et 4 dates fondatrices (illustré par le schéma ci-dessous) :

Tout part de l’empreinte de naissance.

La conception est un instant essentiel de notre vie qui marque le début de notre temps personnel. A cet instant s’opère un passage de la vertical (temps) dans l’horizontal (espace), le temps se déploie dans l’espace : c’est la période de gestation.

Un programme lié au temps et inscrit dans la mémoire cellulaire humaine :

« Tout ce qui se conçoit prend sa réalité au bout de 9 mois ». Ce programme a une double incidence en aval et amont de la grossesse :

En aval : la naissance est la réalité de ce qui a été conçu et qui se manifeste. Comme le bébé est encore sous la protection des anticorps de sa mère pendant les 9 premiers mois de sa vie, il reste plus en résonance avec elle pendant les 9 mois qui suivent sa naissance. Il développe ses propres anticorps à partir de 9 mois. C’est le début du développement du fonctionnement psychologique de l’enfant et de sa singularité.

En amont : « Tout ce que nous concevons prend sa réalité 9 mois après ». Et chacune de nos cellules a une spécificité mémorielle de 9 mois. Donc biologiquement nous sommes plus sensibles à ce que nous avons vécu pendant les 9 derniers mois par rapport au temps présent (qu’il s’agisse d’un deuil ou d’un traumatisme par exemples, 9 mois vont permettre de passer ces étapes).

Ce qui veut dire que TOUT ce qui s’inscrit dans le vécu psychologique des parents pendant les 9 mois précédant la conception d’un enfant s’imprègne aussi !

A partir du 9ème mois après la naissance, nous ne changeons plus de programme, le vécu de l’enfant est facteur déclenchant du programme chargé pendant les 27 mois.

En résumé, sont programmant pour l’enfant :

Phase 1 = 9 mois avant conception (-9m) : L’enfant est plus en résonnance avec le père. Lié au fait que le nombre d’ovules chez la mère est déterminée à la naissance alors que les spermatozoïdes se renouvellent en permanence, ceux-ci s’imprègnent alors d’une mémoire plus spécifiquement liée aux 9 derniers mois de la vie du père)

Phase 2 = 9 mois de grossesse : Imprégnation 50/50 du vécu et ressentis de son père et sa mère)

Phase 3 = 9 mois depuis la naissance (+9m) : L’enfant est davantage connecté à sa mère > avec ses anticorps jusqu’à 9 mois)

Ce qu’il faut retenir : Nous recommençons le programme de notre empreinte de naissance tous les 27 mois, d’où l’intérêt de la reconnaître à travers ses cycles répétitifs et d’en développer tous les potentiels !

2 choix s’offrent à nous :

  • Rester dans le connu, le programme soumis à cette énergie inconsciente (en d’autres mots, nous recommençons le passé par peur de manquer et par peur de l’inconnu, ce qui nous maintient dans « un programme de survie », sinon,
  • Mettre nos potentiels au service de notre créativité, libre du passé.

En effet, c’est en mettant nos programmes à jour, en conscience, que nous obtenons un outil de création unique au potentiel extraordinaire.

Et puisque tout est question de regard que l’on porte sur le monde, l’objectif visé par un travail autour de la naissance consiste à apprendre à utiliser nos programmes pour tirer parti de nos spécificités.

Ce qui veut dire que nous ne sommes pas obligés de subir les événements en conflits inconscients. Au contraire, il s’agit d’être capable de les considérer comme des opportunités qui vont venir enrichir notre expérience personnelle !

L’empreinte de 27 mois décomposée en 3 phases :

– PROJET (-9 mois à la Conception) : identité plus marquée par l’énergie du père,

– REALISATION (De la Conception à la Naissance) : mise en œuvre ; énergie père/mère,

– CONCRETISATION (Période entre la Naissance aux 9 mois du bébé) : autonomie – manifestation, plus marquée par l’énergie de la mère.

L’empreinte est notre programme de base (celui qui donne la vie), exécuté en permanence de 27 mois en 27 mois > Nous recommençons l’histoire indéfiniment car c’est celle qui nous a permis de vivre. Aucune empreinte n’est bonne ou mauvaise, chacune est parfaite pour expérimenter tous les possibles.

Rencontrer telle ou telle personne ne relève donc jamais du hasard puisqu’elles correspondent exactement au programme de notre empreinte.

Nous relisons notre conception à 1 an et 6 mois, 3 ans et 9 mois, 6 ans, etc.

Nous relisons notre naissance à 2 ans et 3 mois, 4 ans et 6 mois, 6 ans et 9 mois.

Nous relisons la période des -9 mois et +9 mois à 3 ans, 5 ans et 3 mois, 7 ans et 6 mois, etc.

Les cycles de l’empreinte :

PROJETREALISATIONCONCRETISATION
–        9 mois Conception Naissance + 9 mois
       
+9 mois1an 6mois2ans 3mois3ans
3 ans3ans 9mois4ans 6mois5ans 3mois
5ans 3mois6ans6ans 9mois7ans 6mois
7ans 6 mois8ans3 mois9ans9ans 9mois
Etc.

(*Tableau repris à partir du livre « l’empreinte de naissance » de JP Brebion)

Ces 3 phases de l’empreinte sont notre structure de base qui sert de support toute notre vie, de 27 mois à 27 mois, à partir de 9 mois :

PROJET REALISATION CONCRETISATION

Prendre conscience de cette structure peut nous aider à changer de regard sur nous et notre vie.

« Puisque l’imprégnation de nos programmes fait que nous attirons à nous les situations qui leur correspondent, sous forme de programmation cellulaire, elle nous « agit » et nous subissons sa loi. C’est donc la mise en conscience de la structure de notre empreinte qui permet de changer notre façon de vivre les énergies qui l’ont fondée ». Jean-Philippe Brebion

Pour dégager la structure de son empreinte il s’agit d’établir sa ligne de vie en notant de 9 mois en 9 mois les dates et événements marquants de notre existence.

Age : Quand on a….Date, la date est…PériodeLieuEvénement
9 moisDe 0 à9 mois
1 an et 6 moisDe 9 mois à1 an et 6 mois
2 ans et 3 moisDe 1 an et 6 mois à2 ans et 3 mois
3 ansDe 2 ans et 3 mois à3 ans
3 ans et 9 moisDe 3 ans à3 ans et 9 mois
4 ans et 6 moisDe 3 ans et 9 mois à4 ans et 6 mois
5 ans et 3 moisDe 4 ans et 6 mois à5 ans et 3 mois
6 ansDe 5 ans et 3 mois à6 ans
6 ans et 9 moisDe 6 ans à6 ans et 9 mois
7 ans et 6 moisDe 6 ans et 9 mois à7 ans et 6 mois
8 ans et 3 moisDe 7 ans et 6 mois àDe 8 ans et 3 mois
9 ansDe 8 ans et 3 mois à9 ans
 Etc.

L’étude des cycles de l’empreinte se base sur la structure des événements rencontrés.

Lorsque nous considérons l’énergie d’un événement, il ne s’agit plus de le qualifier avec une notion de polarité (bien ou mal ; heureux ou malheureux), il s’agit d’une structure émotionnellement neutre. Ainsi nous retiendrons l’expérience, la structure de chaque événement, et non leur charge émotionnelle. Ce sont les énergies dont les événements sont vecteurs et qui ont informé la structure de notre empreinte qui nous permettent de déterminer les tonalités et ses différentes phases. Mais nous ne sommes pas obligés de les vivre dans la même tonalité en termes de contenu émotionnel.

Je vous invite à compléter ce tableau avec les dates jusqu’à la date de votre dernier anniversaire avec « les grands événements » qui ont marqué votre vie. Par exemple :

  • Sevrage, 1ère entrée en nourrice, crèche, école, baptême, communion, naissance ou décès des frères / sœurs, 1er amour, 1ère relation sexuelle, 1ère rupture, décès grands-parents, arrières gds-parents, bac-entrée en fac ou autre, diplômes, autonomie (par rapport à la famille), 1er travail, déménagement, rencontre, fiançailles, naissances dans la famille, mariage, étapes professionnelles marquantes.

Puis le cas échéant, des événements plus spécifiquement personnels :

  • Chômage, divorce, deuil, accident ou maladie dans l’entourage proche, pour soi.

Cycle structurel de l’empreinte

 –9 mois avantDATE CIBLE  PROJETConceptionDATE CIBLE  REALISATIONNaissanceDATE CIBLE  CONCRETISATION+9 mois avantDATE CIBLE
0+9 1a6m2a3m3a
13 ans 3a9m4a6m5a3m
25a3m6 ans6a9m7a6m
37a6m8a3m9 ans9a9m
49a9m10a6m11a3m12 ans
512 ans12a9m13a6m14a3m
614a3m15 ans15a9m16a6m
716a6m17a3m18 ans18a9m
818a9m19a6m20a3m21 ans
921 ans21a9m22a6m23a3m
1023a3m24 ans24a9m25a6m
1125a6m26a3m27 ans27a9m
1227a9m28a6m29a3m30 ans
1330 ans30a9m31a6m32a3m
1432a3m33 ans33a9m34a6m
1534a6m35a3m36 ans36a9m
1636a9m37a6m38a3m39 ans
1739 ans39a9m40a6m41a3m
1841a3m42 ans42a9m43a6m
1943a6m44a3m45 ans45a9m
2045a9m46a6m47a3m48 ans
2148a48a9m49a6m50a3m
2250a3m51a51a9m52a6m
2352a6m53a3m54a54a9m
2454a9m55a6m56a3m57a
2557ans57a9m58a6m59a3m
2659a3m60 ans60a9m61a6m
2761a6m62a3m63 ans63a9m
2863a9m64a6m65a3m66 ans
2966 ans66a9m67a6m68a3m
       ETC.

Ces événements vont se retrouver dans l’une des 3 colonnes :

PROJET REALISATION CONCRETISATION

Ces 3 colonnes sont à lire hors du temps. La lecture des événements va nous permettre de découvrir dans quelle dynamique (pertes, rencontres, obstacles…) votre empreinte s’est inscrite de phase en phase. Il sera plus facile de dégager la structure de votre empreinte en tant que « vecteur de vie ».

Bon à savoir : On n’est pas obligé de chercher à comprendre son empreinte, que ce soit au travers de sa lecture ou des événements qui ont structurés les 27 mois de votre empreinte de naissance. A partir de la certitude qu’il y a un sens, il suffit de se laisser émerger par la tonalité, les résonances entre les événements de ces 3 phases. Nos cellules savent et notre inconscient enregistre tout. D’où l’intérêt aussi d’aller visiter ces 3 phases en état de conscience modifiée car ce  qui échappe à la conscience n’échappe pas à l’inconscient !

La lecture de l’empreinte par votre inconscient, de même que l’observation des différents cycles permettent de retrouver le sens de votre naissance (votre essence).

Notre empreinte relie toute notre histoire généalogique. Au moment de la conception, le spermatozoïde du père est chargé d’une mémoire familiale, de même que l’ovule de la mère porte la mémoire de sa lignée ancestrale, ce qui implique que chaque cellule qui forme le corps de l’enfant est également chargée de ces mémoires. Nous sommes tous porteurs d’une histoire généalogique et chacun de nous incarne toute histoire de sa lignée familiale.

Nos parents sont les enfants de leurs parents qui sont eux même les enfants de leurs parents, etc. Et de génération en génération, leurs cellules respectives ont chargé des programmes issus de différents conflits. Or ces conflits non résolus de la lignée familiale continuent de s’incarner dans la biologie en se gravant sur notre empreinte au moment de la conception, et ce, tant qu’ils ne sont pas libérés.

A partir de la compréhension de la structure de l’empreinte, il devient possible de libérer ces conflits ancestraux par la mise à conscience de ces mémoires enfouies, ce qui permet de transmuter leurs énergies !

Par survie, nous refaisons ce que nos aïeux ont fait. Le cerveau fait des raccourcis rapides comme celui de penser que : « C’est parce-que nos ancêtres ont fait cela, qu’ils ont été cela, et qu’aujourd’hui nous sommes vivants ». Ce raisonnement s’est inscrit dans notre empreinte comme dans notre cerveau biologique. C’est ce qui explique que nous recommençons la même histoire de génération en génération. Nous cherchons à faire revivre ce qui nous a permis d’être vivants aujourd’hui !

En réalité, notre véritable mission consiste à sortir de ce programme de naissance, c’est-à-dire, d’aller, sans aucune référence à ce qui nous a précédé, pour aller puiser notre énergie en amont. Notre chemin à tous veut que nous passions de la communauté familiale à l’individu pour se différencier et libérer notre créativité.

Et n’oublions pas que toute l’histoire de l’univers est présente dans notre empreinte : ce qui veut dire qu’elle réunit aussi l’ensemble des programmes porteurs de l’humanité et tous les potentiels d’accomplissement individuel. Mais trop souvent identifiés à nos programmes et au regard que les autres ont sur nous, nous vivons le plus souvent en nous dévalorisant, en niant nos potentiels. Pour changer de programme, il suffit de changer le regard que nous avons sur nous-même et sur le monde. Ceci passe par évidemment par la prise de conscience de notre essence (« ce qui fait sens »).

D’ailleurs la naissance c’est « naitre à son sens » ; « retrouver le sens de notre naissance » permet de s’incarner dans sa plénitude et devenir authentique. Mais en restant ancré dans nos peurs (liées aux programmes de survie et de répétitions) il est impossible de vivre pleinement l’instant présent.

La plupart des gens parlent « d’expulsion » quand il aborde la naissance, il s’agit d’un mouvement d’attraction dans une nouvelle matrice où le bébé reçoit de nouvelles informations. Prendre conscience de ce mouvement est essentiel car certaines personnes voient uniquement la naissance comme une expulsion avec la notion de rupture et de manque qui entretient un sentiment de nostalgie, de besoin de retour vers le passé, un besoin de réparation… En réalité, ce mouvement d’attraction est une aspiration vers une inspiration essentielle, une nécessité vitale, la base de la vie. Pour chacun de nous le saut quantique est vital. Et tout au long de notre vie, des sauts quantiques nous sollicitent pour transformer en conscience et par notre créativité, la matière en lumière.

Ce n’est pas un hasard non plus si pendant 9 mois, un fœtus se nourri « d’informations » dans le ventre de sa mère et qu’au bout de 9 mois, il ne peut plus rester dans le ventre maternel, sinon il mourrait. Ce qui signifie qu’il n’a plus à recevoir ces informations-là, mais qu’il doit les chercher ailleurs : C’est le moment d’aller vers la nouveauté, la créativité = Se choisir.

Ce choix passe par la singularité et la différenciation !

En bref : Il appartient à chacun de nous de devenir ce qu’il est, suivant sa propre vision du monde et ses propres valeurs, sans l’influence du poids des traditions familiales et d’autrui.

Vous avez compris l’importance de sortir de votre programme de répétitions, de survie pour aller à ce qui vous a précédé, sans aucune référence, puiser votre énergie en amont. Notre chemin à tous veut que nous passions de la communauté familiale à l’individu pour se différencier et libérer notre créativité.

Notre aspiration profonde est ce que nous avons à réaliser et il n’est jamais trop tard pour créer, prendre sa place, se choisir et exprimer sa vocation primordiale.

Ne croyez-vous pas qu’il est grand temps de changer de regard sur vous-même et sur le monde !

Pour tout renseignement complémentaire, je vous invite à me contacter par mail ambre.franrenet@gmail.com ou prendre directement RV sur mon profil Doctolib !

Chaleureusement,

Ambre CAZAUDEHORE

Ambre Franrenet Cazaudehore est une praticienne psychocorporelle, née le 23 avril 1979. Elle a écrit plusieurs livres et donné des conférences et formations en développement personnel. Elle partage son temps entre ses consultations en région parisienne et à Montauban. Mère d’un petit garçon et belle-mère de deux adolescentes, elle anime régulièrement des stages pour favoriser l’autonomie et la pleine conscience.