Prendre rendez-vous sur DoctolibAmbre CAZAUDEHORE Sebastien CAZAUDEHORE

Dans cette vidéo je vous propose d’expérimenter un exercice rapide et très efficace pour apprendre à considérer les personnes qui nous dérangent avec une plus grande honnêteté tout en découvrant des facettes de nous-même en déni.

En effet, quand nous avons peu de tolérance à l’égard d’autrui, nous avons de fortes probabilités de leur attribuer le sentiment que nous avons de notre propre sentiment d’infériorité. Une certaine imperfection chez quelqu’un vient activer un aspect de nous-même qui réclame notre attention. Ainsi, ce que nous n’avons pas reconnu en nous, nous le projetons sur les autres car rappelons-nous que nous ne voyons que ce que nous sommes. Et comme nous nous mentons à nous-même au sujet de nos sentiments cachés, la seule manière de le découvrir c’est de le regarder chez les autres !

Les autres nous renvoient l’image de nos émotions et sentiments cachés, ce qui est un magnifique cadeau pour les reconnaitre et les réintégrer en soi ! Nous nous reculons par instinct de nos projections négatives. Par contre quand nous avons intégré certaines facettes (l’égoïsme, l’intolérance, l’agressivité par exemple), celle des autres ne nous dérangerons pas, nous pourrons  facilement les regarder sans réagir. Quand on régit, c’est une sorte de système d’alarme pour aller découvrir les espaces cachés en nous car il y a toujours un cadeau déguisé dans chacun des aspects négatifs. Nous devons d’abord découvrir, accueillir et réintégrer ces facettes de nous-même. Nous projetons sur les autres nos propres défauts en pointant ce que nous devrions nous dire personnellement. Quand nous jugeons les autres, c’est nous que nous jugeons en réalité. Même chose au sujet des qualités ou aspects positifs que nous voyons chez les autres. Ce sont autant de potentialités en nous. Aussi longtemps que nous nions l’existence de ces qualités en nous, nous perpétuons l’illusion que les autres ont quelque chose en plus que nous n’avons pas. Quand nous admirons quelqu’un, c’est une opportunité de découvrir un nouvel aspect de nous-mêmes. Nous devrions faire le rappel autant de nos projections positives que négatives, d’où le principe de cette vidéo qui prend en compte autant les aspects positifs que négatifs. Comprendre ce mécanisme de transfert inconscient offre une véritable clé pour ouvrir et éclairer les espaces “prisonniers” en nous. Quand on a compris que nous sommes une partie de l’univers holographique, nous devons accepter toutes nos facettes car c’est à cette condition qu’il devient possible d’exprimer son Soi authentique.

A vous de jouer !

Ambre

Ambre Franrenet Cazaudehore est une praticienne psychocorporelle, née le 23 avril 1979. Elle a écrit plusieurs livres et donné des conférences et formations en développement personnel. Elle partage son temps entre ses consultations en région parisienne et à Montauban. Mère d’un petit garçon et belle-mère de deux adolescentes, elle anime régulièrement des stages pour favoriser l’autonomie et la pleine conscience.