Prendre rendez-vous sur DoctolibAmbre CAZAUDEHORE Sebastien CAZAUDEHORE

Cet article sera plutôt dirigé vers les Sémathérapeutes professionnels

Si vous avez poussé votre formation de Sémathérapeute jusqu’au niveau III, vous avez reçu un outil intéressant : les SEMATABS vierges. Pour rappelle, le principe de la SEMATAB est d’isoler une information unique et transmissible pour que l’énergie qu’elle véhicule puisse être utilisée sans risque d’être altérée. Cette information, une fois transmise dans le corps va réinformer les cellules et ainsi modifier leur signature énergétique.

C’est ce que font les Homéopathes, ils utilisent des centaines de messages énergétiques, avec des dosages variables, pour soigner leurs patients. L’intérêt des SEMATABS vierges, c’est qu’il est possible d’y inscrire les messages ou les signes que l’on veut, même le nom (ou dessin) d’une molécule ou de la plante contenant la molécule. De cette manière, l’information de la molécule et son dosage pourra être transmit directement grâce à la SEMAPAD. L’avantage, c’est qu’il y a la possibilité de faire cette transmission de l’information dans une zone ciblée du corps en utilisant les SEMATABS Chakras, Organes,… ou dans l’intégralité du corps. L’information sera diffusée directement là où elle est nécessaire.

Evidemment, ce type d’utilisation requiert d’avoir de réelles connaissances et une solide maîtrise de l’homéopathie, c’est quelque chose qui ne peut pas s’improviser. Mais si vous êtes vous-même homéopathe, c’est une approche de la Sémathérapie qui vous intéressera particulièrement. Vos connaissances vous permettront à chaque séance “d’injecter” vos traitements, c’est une valeur ajoutée intéressante.

Les SEMATABS sont faites en acrylique, ce qui rend possible l’utilisatio

Sébastien Cazaudehore